BLOG

• 9/11/2018 9:21:32 AM
Par : Sarah

L'histoire du logo d'Amazon

Maintenant un des géants du commerce de détail, il va sans dire qu’Amazon s’est rapidement taillé une place au sein des marques influentes. Fondé en 1994 à Seattle, la compagnie était initialement appelée Cadabra, décision qui fût rapidement changée après avoir remarqué la ressemblance avec le mot “cadavre”. Au départ, Amazon ne faisait uniquement que de la vente de livres en ligne, ce qui leur a permis d’avoir une croissance très rapide, en générant un revenu de plus de 20,000$ par semaine dès les deux premiers mois d’activité. En investissant toujours leurs profits dans la compagnie, ils ont pu avoir une très grande croissance et ainsi devenir un des plus grands joueurs dans le domaine du commerce en ligne, tel qu’on le connaît aujourd’hui. 

Image blog Free Logo Design

Dès le départ, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, a fait appel à la firme Turner Duckworth pour créer son logo. Ils proposent donc initialement une version plus figurative du logo, en présentant une rivière à l’intérieur de la forme du A. Cette version fût remplacée en 1997, par une version plus épurée, avec seulement Amazon.com accompagné du slogan “Earth’s biggest bookstore” dans une police noire avec serif. La police du logo tel qu’on le connaît aujourd’hui fût adoptée en 1998, ainsi que la courbe jaune, qui était renversée dans la première version.

Image blog Free Logo Design

Le logo actuel à été présenté en 2000, en introduisant la courbe jaune représentant un sourire, ou une flèche qui passe de A à Z. L’agence Turner Duckworth a mentionné que ce fût un projet de branding assez rapide puisque Jeff Bezos lui-même assistait à toutes les réunions et approuvait le tout lui-même. Par le fait même, il a pu sauver beaucoup de coûts en coupant dans la recherche marketing et toutes les rencontres d’approbations et les révisions qu’elles pourraient entraîner.

Image blog Free Logo Design

Jeff Bezos, étant très préoccupé par les coûts, il ne voulait pas payer pour d’autres éléments de branding ou pour le design d’emballage. Turner Duckworth a donc proposé d’utiliser seulement le sourire comme élément de design pour les boîtes d’envoi, transformant donc les boîtes en “boîtes sourires”. Cette décision permit d’utiliser les boîtes comme véhicule marketing et de donner une bonne impression de l’entreprise lors des millions d’envois mensuels, tout en leur permettant donc de “livrer des sourires jusqu’aux portes”.

Image blog Free Logo Design

Par la suite, le sourire est devenu un élément de branding autant reconnaissable que le logo lui-même. Ceci est un bon exemple de l’importance des déclinaisons du logo et permet encore une fois de montrer qu’il est stratégique de réfléchir à des déclinaisons possibles.

Sources: 1 & 2

Image blog Free Logo Design